Pussy Riot – des têtes vides derrière les masques

Il est temps que je m’exprime sur la question.

Si vous ne connaissez pas l’histoire, Pussy Riot est un groupe de punk féministe qui avait décidé, il y a quelques mois, d’entrer dans l’église du Christ-Sauveur à Moscou pour jouer leur chanson “Holy Shit” – une prière punk qui proteste contre Poutine.

J’ai lu plus tard que le patriarche de l’Eglise orthodoxe russe a condamné leur acte comme un blasphème. En effet, le patriarche a répondu d’une façon très chrétienne – il ne les a pas condamnées comme des non-chrétiennes, car la chanson était une (parodie!! de) prière.

Je pense que ces protestations en forme de blagues ne servent à rien à part à moquer la religion chrétienne (comment une société chrétienne ne punira-t-elle pas ceci?!), et à s’exalter dans l’illusion que l’on est le champion du libéralisme.

En effet, je l’ai dit plusieurs fois – les anti-Poutinistes libéraux (c.-à.-d. pro-occidentaux, car certains gens qui restent loyaux au communisme sont aussi, au moins non-Poutinistes), tant qu’ils n’ont pas une alternative concrète à Poutine, seront:

  1. une minorité
  2. muée.

Les progressistes occidentaux ont tendance à violer deux de leurs principes:

  1. Ils altèrent tout le temps leurs constitutions, pour cacher le fait que le gouvernement n’arrête pas de violer les principes de la nation. Les constitutions étaient importantes, comme les rois, mais maintenant les gouvernements les ont détruits pour qu’ils deviennent quasi-totalitaires.
  2. Ils sont anti-démocratiques. Dans le monde anglo-américain, et dans les pays où l’anticléricalisme était dominant, ce sont les progressistes qui expérimentaient avec la société, et le peuple devait élire ceux dont l’idéologie leur semble la meilleure.

La Russie a un Poutine élu d’une façon démocratique, et (contrairement à ce que les medias occidentales disent) le peuple voit la réflexion de leur identité nationale en lui. Il n’est pas séparé sur la question, pas autant que l’Occident le veut en tout cas. Et les idéaux de Poutine – ce n’est rien de spécial et radical que le peuple doit comprendre, mais c’est les valeurs russes. Le fait qu’il a beaucoup de pouvoir (et qu’il l’utilise sans expérimenter avec la société) me dérange de moins en moins – la Russie a besoin d’une main forte. J’espère juste qu’ils auront bientôt un tsar (pas Poutine, bien sur !) – ce sera un bon progrès, ça, non?🙂

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s